Construire une communauté sur le web

Les étapes pour construire une communauté sur le web :

– Afficher un slogan qui symbolise la communauté. Chaque communauté qui se respecte a un centre d’intérêt qui le caractérise. C’est une phrase courte qui symbolise la promesse de la communauté.

– Créer une source de motivation. Pour développer une communauté, il faut déterminer le facteur de motivation qui incitera les internautes à venir la rejoindre. Les moyens utilisés : s’afficher aux côtés des membres prestigieux, retrouver ses pairs, recevoir des invitations personnelles, obtenir des réductions sur les produits ou services de la marque.

– Être au service de la communauté. Manager sa communauté signifie guider, servir, arbitrer, faciliter. Toute valeur ajoutée développée par la communauté doit être suivie par le community manager et valorisée en conséquence.

– Donner aux membres la possibilité de devenir de réels ambassadeurs. La gestion d’une communauté doit permettre aux membres qui le souhaitent d’avoir les moyens de vendre la marque. Pour cela l’organisation doit développer un kit de recrutement des nouveaux membres, les récompenser et les fidéliser.

– Optimiser la présentation du profil des utilisateurs. Une organisation doit automatiser la saisie des données via des applications Google, Twitter ou Facebook. Pour valoriser le travail effectué, il faut faire le lien entre le profil de l’utilisateur et ce qu’il produit pour la communauté.

– Définir clairement les règles de la communauté. Il est indispensable que les règles de la communauté soient faciles d’accès et clairement définies. Elles doivent être compréhensibles, simples sans ambigüités mémorisables et rappelées par le community manager à la communauté.

– Suivre de près la croissance. Il est important dès le départ de mettre en place un modèle de développement afin de s’adapter le plus rapidement aux rapides changements de la communauté.

Les principaux attributs d’une communauté sont :

– Cohérence/Contenu. Un excellent contenu est nécessaire et doit toujours être en totale cohérence avec le discours global de l’entreprise. Il est important d’informer d’où provient le contenu, si les données sont certaines ou pas et s’assurer que le flux d’informations reste de qualité.

– Contexte. Une entreprise doit déterminer de quelle manière sa communauté souhaite communiquer, quand et comment.

– Connectivité qui est la mise en place d’un système qui permettra de répondre à tous les besoins de la communauté. En valorisant ces micros interactions, la communauté deviendra elle-même la gestion relation client.

– Évolutivité. Pour qu’une communauté reste fidèle à l’entreprise, elle doit évoluer en fonction de ses besoins. Grâce aux médias sociaux, de nouvelles possibilités de communication s’offrent à toutes les entreprises.

Des règles à respecter afin d’avoir une stratégie de communication cohérente :

– Utiliser les médias sociaux. L’utilisation des médias sociaux est inévitable afin de communiquer rapidement un contenu de manière ciblée. Pour échanger, il est important d’être actif sur ces nouveaux canaux de communication, car ils sont utilisés par de nombreux consommateurs ou clients.

– Un contenu facile à communiquer et à diffuser. Un bon contenu doit pouvoir être facilement diffusé par une communauté à travers les médias sociaux, transférés sur blog ou envoyés à un site de social bookmarking.

– Engager les conversations. Il est important de juger quelle est la nature d’un commentaire posté sur un site et quel est son impact sur le reste de la communauté. Le choix de répondre positivement ou négativement est déterminé en fonction de la stratégie de communication. Bien qu’il existe des outils qui automatisent certaines tâches, l’interaction humaine et personnalisée apporte une plus grande valeur ajoutée.

– Les interviews doivent être exploitées en faveur de l’entreprise. Il faut s’assurer que le contenu soit le plus pertinent possible.

– S’adresser à la personne et non pas seulement à la communauté. La stratégie de nombreux community managers est de faire en sorte que l’individu soit unique dans une masse de fans, valoriser le caractère humain de chaque échange et bannir la distance entre les consommateurs et les entreprises.

– Lier le réel au virtuel. Il est important de proposer aux membres d’une communauté de se rencontrer dans la vie réelle lors des évènements.

– Écouter pour aboutir à une relation constructive. Écouter les membres de la communauté ayant plus de connaissance sur un sujet précis. En ayant la clairvoyance de départage, le faux du vrai permettra de savoir dans quelle direction les membres de la communauté souhaitent se diriger et répondre à leurs besoins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s