L’historique et la définition du Community Management

Il y a quinze ans, avoir un site web commençait à se démocratiser et touchait de plus en plus d’entreprises. Il y a dix ans, les entreprises avaient leur site pro, les particuliers commençaient à diffuser sur le web avec l’apparition de plus en plus fréquente des sites perso. Puis la blogosphère a débarqué et a commencé à se répandre. Aujourd’hui, le blog a fort heureusement évolué et a plus vocation de site personnel diffusant du contenu régulièrement. Depuis 2004, les réseaux sociaux ont fait doucement parler d’eux.

De plus en plus souvent, on croise sur la toile des personnes parlant de community management à tort et à travers. La discipline du community management est donc née de l’émergence des médias sociaux dans la sphère web 2.0, à l’heure où les réseaux sociaux ont une influence directe sur notre monde. Le web est aujourd’hui un outil, une extension du monde réel et de l’activité humaine sociétale sur Terre. Pour gérer les informations partagées, il a besoin d’une personne qui a un feeling, une aptitude, une capacité à cerner les choses.

Les compétences d’un community manager sont la bonne maîtrise de l’outil informatique, l’aisance presque naturelle à surfer sur le web et au travers de son immensité, la facilité à reconnaître l’information utile et à se l’approprier, la connaissance personnelle et approfondie des outils poussés et l’aboutis de management des réseaux sociaux. Il doit être curieux, communicatif, rédacteur, réactif, médiateur, avoir des bases en webmastering. Être community manager signifie être le gestionnaire, le leader, « l’âme » d’une communauté. Un CM peut faire du community management à plein temps et travailler en lien avec des photographes, infographistes, monteurs vidéos, développeurs, responsable marketing, commerciaux dans un but commun : l’image de l’entreprise et de ses produits.

Ce métier se construit par les tâtonnements des CM à tester des méthodes, des techniques, trouver des outils et grâce à leur capacité à échanger ces informations entre eux. Le métier va connaître un plein essor, mais qui ne laissera de places qu’aux plus avérés et au plus sérieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s